Donner, une question de solidarité !

En France, le don du sang est régi par les principes fondateurs de la transfusion sanguine
(loi du 21 juillet 1952) :

– L’anonymat : l’identité du donneur et du receveur, ainsi que les données attenantes, sont seulement connues de l’EFS.
– Le bénévolat : le don de sang ne peut être rémunéré sous quelque forme que ce soit.
– Le volontariat : acte librement consenti, le don de sang n’est soumis à aucune contrainte.
– La gratuité : le sang et les produits sanguins ne sont pas source de profit.
– La qualité
– La sécurité

don-du-sang
Aller à la barre d’outils